Le Meetup « Test my App » a toujours été un concept pour que les startups et les entreprises établies à Luxembourg puissent tester leurs applications mais également leurs idées de fonctionnalités et tester leur hypothèse. L’audience visée est un public, extrêmement divers, composé tant d’entrepreneurs, de profils en lien avec les ressources humaines, le marketing, la communication, ou encore de développeurs et d’architectes. Ils vont pouvoir à la fois tester le contenu et le contenant de l’application.

 

Depuis 2017, 4 événements « Test my App » ont eu lieu lors desquels plusieurs applications ont pu se mettre en avant pour être testées. Au vu de ce succès, Philip Grother a décidé d’être accompagné lors de cette session par q-leap, pour bénéficier de leur expertise en assurance qualité logicielle et afin de professionnaliser l’événement.

Pour leur première participation, q-leap s’est rendu le 26 février dernier à The Office pour accompagner dans le test Supermiro, une application déjà bien établie au Luxembourg et qui connaît un très grand succès médiatique.

En préparation du Meetup « Test my App » de février, la jeune start-up « Made in Luxembourg » avait déjà plusieurs questions qu’elle voulait poser aux testeurs. Des questionnaires fournis et structurés ont été établis. Le déroulement de la soirée a pu être défini selon des standards dans lesquels q-leap est spécialisée et pour qui le test ne connaît pas de secret.

La soirée s’est composée de 3 groupes d’utilisateurs où chaque groupe est passé dans 3 pôles de tests isolés afin que le feedback collecté soit aussi homogène que possible.


Le Pôle 1 « To the Future » avait pour but de mettre en avant les éléments qui vont permettre de mieux accueillir les utilisateurs lors de leur première utilisation et que les futurs nouveaux utilisateurs puissent avoir une meilleure expérience.

Les néophytes ont commencé par le Pôle 2 « Face to Face » pour mesurer l’expérience d’un nouvel utilisateur de Supermiro. Le but est de comprendre comment leurs nouveaux utilisateurs adoptent la solution digitale.

Le Pôle 3 était un pôle de test d’exploration plus guidé pour aider les « super users » à découvrir des fonctionnalités plus spécifiques. L’objectif était de connaître les ombres de l’application et de guider Supermiro vers les fonctionnalités les plus importantes.

Cette soirée a réussi à créer une situation de « win-win » et prouver qu’il y avait une vraie soif des entreprises de recevoir du feedback de ceux qui l’utilisent. De nombreuses entreprises ont sollicité les acteurs d’un soir du « Test my App » pour venir faire tester leur application.

Aussi, les retours d’expériences récoltés vont permettre à la start-up de valider leur roadmap de développement en se focalisant sur les points majeurs signalés par les utilisateurs. Il va de soi que certains des axes d’amélioration étaient déjà prévus par Supermiro et que les priorités ont pu être redéfinies par l’engagement qu’exprime le marché.

« Cela faisait longtemps que nous voulions organiser un test d’expérience utilisateur. Quand l’opportunité d’une collaboration s’est présentée avec « Test my App » et q-leap, cela nous a donné un prétexte pour nous lancer et l’organiser. La soirée de testing s’est passée dans nos locaux et a été un réel succès, conviviale, sympathique, super utile, compte tenu du fait qu’il s’agissait de notre première organisation d’évènement Supermiro.

Concernant les feedbacks recueillis, nous avons eu des retours très positifs sur la qualité et le design de notre produit. Nous avons recueilli de nombreuses pistes d’amélioration que nous soupçonnions déjà, mais le retour de nos super testeurs nous a permis de confirmer ces doutes. Nous avons du coup mis en place dès le lendemain une liste de « quick-win » qui ont déjà été intégrés pour la prochaine mise à jour de l’application.

Cette soirée nous a aussi permis de déceler d’autres problématiques plus profondes et structurelles. Nous avons intégré ces éléments dans nos réflexions pour le développement de nos futures nouvelles fonctionnalités. Notre objectif : toujours simplifier et concevoir la meilleure interface possible pour nos super utilisateurs.

Nous nous sommes pris au jeu, et souhaitons renouveler cette expérience aussi souvent que possible, pour améliorer nos produits, notre service mais aussi confirmer nos choix quant aux développements futurs par un retour utilisateur avant même de les développer !

Un grand merci aux super testeurs de ce soir-là qui se sont prêtés au jeu ! Avec une trentaine de participants, cet événement est une réussite. » confie Elfy Pins, CEO et fondatrice de Supermiro.

Pour q-leap, cette expérience leur a encore une fois démontré que le test d’expérience utilisateur est devenu une activité clé. C’est un type de test révélateur de la qualité et de la viabilité d’une application lors de sa phase de conception ou d’évolution Ces tests, assurés au préalable par des tests fonctionnels avancés, sont les fondations d’une gestion de la qualité applicative réussie permettant de délivrer une version fiable et opérationnelle d’une solution.

« Les tests d’expérience utilisateur tels que ceux qui ont été effectués lors de cette soirée sont essentiels pour la réussite d’un produit digital. Que ce soit un site web ou une application mobile, si l’interface graphique proposée n’est pas adaptée à un certain groupe d’utilisateurs, alors ceux-ci n’arriveront pas à utiliser le produit même s’il est fonctionnellement parfait.

Il ne s’agit plus pour des chefs de projet digitaux de se contenter de tests fonctionnels pour décider du lancement ou non d’une app. Les tests non-fonctionnels, que ce soit des tests d’utilisabilité ou de performance, sont critiques dans un projet de test digital.

Les utilisateurs mobiles sont différents. Une application n’a que quelques secondes pour séduire un utilisateur. Si ça n’est pas le cas, ce dernier la désinstallera aussi vite qu’il l’aura installée et ne la téléchargera sûrement plus jamais. C’est pourquoi, comprendre comment les utilisateurs se servent d’une solution digitale tel que Supermiro l’a fait ce soir, est une

 des clés pour s’approcher de la 5ème étoile sur l’App Store ou le Play Store. » explique Julien Desmulier, Head of Testing chez q-leap.

Les retours d’expériences reçus de la part des utilisateurs sur ce format de tests d’utilisabilité en public sont extrêmement positifs. Ils souhaitent faire partie des prochaines éditions du Meetup « Test my App ».

Ce n’est pas souvent que les utilisateurs peuvent être les investigateurs de changement dans des applications qu’ils vont utiliser.

« Le concept est excellent : plutôt que garder son idée ou son prochain développement IT bien à l’abri, on le soumet pour avis (constructifs) ! En tant qu’utilisateur, on passe en revue des scénarios d’utilisation pour donner ses feedbacks. Et pour l’entreprise mise sur le banc d’essai, c’est une occasion unique d’avoir des remarques et idées en live ! Un enrichissement mutuel donc. » raconte Marie-Rébecca, testeuse d’un soir.

Ainsi, ce Meetup leur permet de faire partie d’une communauté engagée et enrichissante tant sur le plan humain que professionnel… et d’être prêts à être sollicités pour un prochain « Test my App ».

 Signalitique du Pôle n°2 dédié aux tests en “Face-to-Face”

Ambiance à The Office Luxembourg pour le Meetup “Test-my-App”

L’équipe q-leap co-organisatrice du Meetup